Publié par Un commentaire

Le V commerce est-il l’avenir du E-commerce?

Le commerce virtuel ou V-commerce est un principe mixant le E-commerce et la réalité virtuelle.

Cette technologie, qui repose principalement sur les casques de réalité virtuelle, a été développé afin d’améliorer l’expérience-client, en simulant la présence d’un client dans un environnement digital. Le but est simple : proposer une expérience unique au client !

La réalité virtuelle offre une double réponse au commerce en général, et au E-commerce en particulier. Pour les retailers traditionnels, la réalité virtuelle permet de proposer une expérience omnicanale. Elle permet aux pure-players de créer une expérience proche du shopping traditionnel.

–> La réalité virtuelle comme aide à l’expérience shopping

En introduction, il me semble utile de préciser qu’à mon sens, la réalité virtuelle ne remplacera pas les achats réels (mais je ne veux pas dire jamais). En parallèle de la digitalisation de notre quotidien, cohabitent des mouvements pour une consommation plus responsable, de proximité.

Néanmoins, la réalité virtuelle peut constituer une aide à l’expérience shopping car les clients peuvent naviguer dans une boutique en ligne en parcourant les sites au lieu de cliquer sur des liens. Ils peuvent «explorer» un site de commerce électronique et être complètement immergés dans l’expérience. Et ceci depuis pratiquement n’importe où.

Alibaba Buy+ est la raison pour laquelle je me suis intéressé aux sujets des réalités améliorées appliquées au commerce. Avec Buy+, ALIBABA reproduit tous les codes du shopping physique à une exception près, la dimension sociale.
Buy+ propose ensuite de visiter, comme dans un grand centre commercial traditionnel, un ensemble de boutiques. Dans chaque boutique, vous pouvez ensuite parcourir l’ensemble des produits. La navigation a été jugée fluide comme dans un jeu vidéo.

Enfin, l’expérience d’achat a été poussée au maximum : l’option « real-time purchase » offre la possibilité de régler directement en ligne sans avoir à retirer le cardboard. L’expérience d’achat est donc couverte du début à la fin.

Une réflexion au sujet de « Le V commerce est-il l’avenir du E-commerce? »

  1. Très bon article, je le partage de suite à mon équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *